Pas de Val Varaita sans chocolat !

Le 07.05.2019, par FrancoiseV, 1 commentaire - Sortie liée : « Coup de Cœur dans Le Val Varaita ..COMPLET »


Samedi 13 Avril, pas de ski de prévu aujourd’hui, on décide de faire les touristes et de regagner le Valvaraita par le chemin des écoliers, histoire de repérer des plans B au cas où l’enneigement serait insuffisant pour tenir la semaine.  Départ d’Aix à 9h, Col du Lautaret, arrêt pique-nique à  Vars, col de Larche… on arrive au refuge des Mélèzes vers 17h, dans le brouillard, heure des bières et d’un chocolat pour Yves !

Dimanche 14 Avril,  Rocca de la Marchisa 3074m

Lors de notre arrivée au refuge du Mélèze au fond du Valvaraita, un tour d’horizon nous a permis de constater que seuls les versants nord sont encore skiables. Pour la 1ère rando, notre choix se porte donc sur le Rocca de La Marchisa – 3074m-

De bon matin, 7h30,  après avoir longé un ruisseau au travers d’une forêt de mélèzes, nous remontons un ressaut assez raide ou certains préfèrent s’équiper des couteaux. Jean-Charles va même s’offrir un petit aller-retour dans le ruisseau en contrebas pour récupérer un couteau qui lui a échappé.

Ensuite c’est au tour de Marc de connaitre quelques avaries avec ses fixations, ce qui l’obligera à écourter la journée et entamer la descente…… qui se finira sur un seul ski (ce qui ne l’arrête pas pour autant !)

Nous contournons le sommet du Rocca pour franchir le col di Vers. Nous devons finir à pieds les quelques mètres qui nous séparent de la traditionnelle croix du sommet. D+ 1370m.

Sur le conseil avisé des skieurs italiens nous entamons la descente par le col della Marchisa à l’est du sommet.La neige est assez difficile à skier car le manteau neigeux n’a pas assez regelé, et malheureusement au bout de quelques centaines de mètres nous entendons un cri de Christine, et comprenons tout de suite qu’elle ne descendra pas plus bas sur ses skis…….Le diagnostic est vite posé : Soupçon d’entorse du genou.

L’équipe prend tout de suite Christine en charge pour la protéger du froid et la rassurer; des italiens se proposent d’aller alerter les secours. Pendant ce temps, redoutant que l’hélico ne puisse pas venir à cause du plafond nuageux trop bas, nous lui confectionnons un traineau de fortune, et tentons tant bien que mal de la descendre sur cet équipage précaire.

Fort heureusement, à la faveur d’une éclaircie, l’hélico des secours italiens vient récupérer Christine, direction l’hôpital de Cunéo ; son séjour parmi nous aura été de bien courte durée : Quelle déception pour elle et le restant du groupe !Le reste de l’équipe finit la descente en redoublant d’attention dans les virages en neige lourde. Les dernières centaines de mètres nous retrouvons de le neige durcie sur une large piste d’été transformée en « border-cross ».

                                                                                                                    Dominique Bar.

Lundi 15 Avril, Monte Faraut  3042m

La météo annoncée est « bella », départ prévu à 7h30 pour le vallon de Barricate. Petit portage d’une vingtaine de minutes, chaussage des skis et passage du goulet du Torrente de Balma, avec par endroits le torrent bien vivant.

Vers 2400m, on atteint le plafond nuageux le « bella » doit être bien haut ;  on continue sans grande visibilité vers le fond du vallon dans une neige  croutée… avec quelques inquiétudes pour la descente. Notre deuxième 3000m de la semaine est atteint sans difficulté (1300m de D+) Les premiers virages sont difficiles, on décide de faire une petite pause  pique-nique, histoire de reprendre quelques forces…  de voir le brouillard se lever et un petit groupe d’italiens descendre sur le versant Nord de la combe avec grand plaisir.

Effectivement, la descente sera bien plus agréable que prévue dans une neige encore poudreuse sur une bonne partie. On regagne ensuite le  goulet, dans une neige moins facile mais skiable et le refuge des Mélèzes sous le soleil pour y retrouver notre blessée dans son transat !

 Mardi 15 avril, Monte Maurel 2604m

La météo annoncée est médiocre, Alain nous a  prévu une petite sortie proche du refuge. Grasse matinée ce matin, lever à 7h30 ! On attend  gentiment les ambulanciers  venus chercher Christine avant de partir du refuge skis sur l’épaule.

Montée avec une visibilité réduite sur les pentes Est du Monte Maurel … on a quand même réussi à voir quelques chamois.

 Et descente dans une bonne neige de printemps… on a bien fait de sortir ! Retour au refuge pour le casse-croûte ; Après-midi ravito au village, jeux, bières, chocolats chauds italiens qui rencontrent de plus en plus d’adeptes et ballades dans les hameaux aux alentours occupés par les bouquetins.

 Mercredi  18 avril Tricotage vers Pelvo d’Elva

Nous profitons du retour annoncé du soleil pour prendre la direction Pelvo d’Elva, 3064m. Une analyse approfondie des cartes à notre disposition nous laisse penser qu’un couloir nous attend pour nous conduire au sommet.

 La montée se fait sous un beau soleil avec le Viso en vue.

Le sommet de son côté, joue à cache-cache avec un nuage nous laissant voir par moment sa croix sommitale. A la recherche du couloir, nous contournons progressivement le Pelvo d’Elva sur des pentes de moins en moins engageantes, jusqu’à ce que nous décidions de faire demi-tour après que la neige, bien humidifiée se soit mise à couler devant les spatules de la tête de course.

 Nous entamons donc une belle descente, dans une neige même pas croûtée, nous dirons même une belle neige légèrement décaillée sur fond dur !

 Après une pause déjeuner, ou deux compères n’ont pas pu s’empêcher d’exposer leurs fesses à la caméra du drone (photo et vidéo protégées par le droit à la propriété intellectuelle de l’image) deux groupes se dessinent :

Un groupe de 4 costauds remonte la combe, pour redescendre par notre itinéraire du lundi donc 1700m de d+, tandis que les 8 autres costauds qui restent skient les pentes ouest jusqu’aux mélèzes et remettent les peaux pour 300m de bonus, soit un total de 1300 m !                                                             Dominique  Bl

 

Jeudi 18 Avril : Pas de Bellino mais un BUC FARAUT à 2911 m -

Et bien c’est reparti pour un 5ème jour, ce qui veut dire que normalement on commence à en avoir bien plein les pattes, Nann pas les pâtes (quoique aussi, nous sommes quand même en Italie et chaque repas (quasi ) commence par ça ! ) donc heureusement qu’on prévoit de sortir malgré la météo qui s’annonce pas jojo . Et bien oui Bingo c’est pour lolo qui doit conduire à bon port tous ces courageux en ce jour BLANC de BLANC (et ça c’est pas ce qu’on boit !)

Bref le jour blanc est bien là et va falloir faire avec :  donc on regarde le bout de ces spatules, un peu la carte et surtout on sent ce qu’on a sous les peaux ! ça monte ou ça descend ? tout au toucher !!!Très sensuelle finalement cette pratique ! On entend ?… bof ! on voit ? bof aussi oui du blanc et encore du blanc de temps en temps un bout de noir/gris ah tiens c’et un rocher ou un sommet et bien oui c’est bien celui que nous avions prévu de voir à notre gauche on va les longer ! 

Pour le début pas de soucis on emprunte le même itinéraire que pour le Monte Faraut (vallon du Barricate)   environ de Sant’ Anna , 40mn de marche pour trouver la neige et ensuite on traverse notre torrente Varaita di Bellino , et la belle coulée .On en profite pour faire unexercice de sondage !

Au replat vers 2282, nous retrouvons un repère :   une grange « cachette », avec un exercice de DVA qui s’annonce ! Allez un peu de multi victimes le temps s’y prête !

Puis on reprend cette ligne à tâtons … au bout d’une heure environ …. je crois que je vais avoir besoin d’un repère visuel devant  …..car ça commence à tourner !

Heureusement Super Maxime  est désigné. On apercevra quand même La Colleta (qui en cas de beau temps aurait pu être une alternative de re-peautage Après le Vallon Pranes on atteint enfin le sommet où un Cairn nous honore de sa présence. Pas trop froid ni trop de vent, alors le piquenique peut quand même s’imposer !

La descente dans le blanc sera ponctué de choix raisonnables ( ça veut dire on suit nos traces de montée !) parce qu’on voit toujours pas grand-chose d’autre !

Et Puis au retour parce que le temps s’y prête (joueur !!) , on se fait une pt’ igloo okou …. Avec tous les skis des volontaires, une belle bâche argentée et le tour est joué ! Tous à l’Abri !

 Bravo pour votre bonne humeur … comme quoi même si la météo n’est pas bonne on arrive toujours à être contents de nos sorties et à en faire tomber plus d’un !!!!       Laurence

 Vendredi 19 avril,  dernier jour de notre semaine italienne, et petite sortie express avant de reprendre la route

Levés 6h30, au vue de la météo une partie du groupe préfère rentrer directement sans chausser les skis.

Nous sommes donc 5 finalement à partir du refuge du Mélèze avec pour objectif le  Buc Faraut , la montée se fait bon train mais la visibilité  devient  plus compliquée sur la fin . Nous nous retrouvons dans une pente marquée sans voir beaucoup plus loin que nos spatules; Alain décide alors de bifurquer et de récupérer les traces de descente  venant du  Monte Faraut . Alain, Maxime, Yves, Dominique, terminent au sommet du Monte Faraut puis nous entamons la descente. La visibilité s'est bien améliorée et nous  sommes rapidement de retour au Mélèze pour un casse-croûte sur la terrasse du refuge et un dernier chocolat chaud Italien avant de reprendre la route direction France.                                                   Xavier

 Merci à Alain de nous avoir concocté cette semaine italienne, de nous avoir sortis et ramenés ! par tous les temps, aux rédacteurs pour leur contribution et à tous pour votre convivialité et bonne humeur. A l'année prochaine !!

Françoise

Lien vers photos : https://onedrive.live.com/?authkey=%21AGHwHAzBqO0wlD4&cid=68DDD4F794AB1F84&id=68DDD4F794AB1F84%2120531&parId=68DDD4F794AB1F84%2120466&o=OneUp


 

SKI ALPINISME / DE RANDONNÉE

Le club d'Aix les bains vous propose :

  • des sorties collectives tous les samedis et dimanches (de mi-décembre à fin mai)
  • quelques sorties sur deux à quatre jours
  • Un raid d'une semaine
  • un formation sécurité neige et avalanches en début de saison

en savoir plus...

 

Le programme 2019

Recherche :